La médiation pour le bien des enfants : Conférence gratuite à la Maison du Barreau le 5 février 2014

La médiation pour le bien des enfants par le Barreau du QuébecÉtant donné l’intérêt de ce message pour la population, nous reprenons ici un communiqué émis le 23 janvier 2014 par le Barreau du Québec .

Le Barreau du Québec souligne la Journée nationale de la médiation familiale, le 5 février 2014, en offrant au grand public une soirée d’information gratuite sur la médiation familiale. Conférences et simulations sont proposées afin de mieux comprendre ce mode de négociation pour une entente équitable. L’activité s’adresse aux parents en processus de rupture, aux couples déjà séparés ou divorcés voulant réviser une entente ou un jugement du tribunal ou à toute personne désirant en connaître davantage sur le processus de la médiation familiale.

Au programme :

  • Conférence d’ouverture de Mme Rose-Marie Charest, présidente de l’Ordre des psychologues du Québec
  • Conférence sur la séance de parentalité après la rupture, par M. Harry Timmermans, psychologue médiateur
  • Trois médiations simulées avec des comédiens illustrant des situations types : la garde des enfants, le droit d’accès élargi et la pension alimentaire

Des avocats médiateurs prendront part à cette activité et répondront aux questions du public.

À ne pas rater !

Pour les gens de l’extérieur de Montréal, l’événement sera webdiffusé en direct sur le site du Barreau du Québec : http://www.barreau.qc.ca/fr/public/avis/20140120-mediation

Conférence grand public gratuite

La médiation : pour le bien des enfants est une conférence offerte au grand public. Quand? Le mercredi 5 février 2014. Heure? 19 heures. Où? À la Maison du Barreau du Québec, 445, boulevard Saint-Laurent, salle 113-115, à Montréal.

La conférence est gratuite et ouverte à tous mais l’inscription est obligatoire au : http://www.barreau.qc.ca/fr/public/avis/20140120-mediation

Le Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’Ordre professionnel de quelque 25 000 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d’analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin de remplir sa mission qui est la protection du public, le Barreau maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l’État. Pour ce faire, le Barreau surveille l’exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient les membres dans l’exercice du droit.

 

Photo: stockvault.net

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *