L’Ordre des technologues professionnels décerne 5000 $ en bourses à des étudiants en technologie

Les ordres professionnels du Québec contribuent de diverses façons au développement du Québec. Voici un communiqué publié par l’Ordre des technologues professionnels du Québec.

remise-bourses-ordre-technologues-professionnelsMontréal, 27 février 2014 – Dans le cadre de son programme de bourses Entreprises l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) a décerné 5 bourses de 1000 $ à des étudiants inscrits dans un programme technique en sciences appliquées au collégial. Il s’agit des bourses : Rexforêt, Gaz Métro, Dale Parizeau Morris Mackenzie, Langelier – Orthèses, Chaussures et OTPQ.

Les récipiendaires sont : du collège Mérici, Noémi Clair Côté (orthèses et prothèses orthopédiques) bourse Langelier- Orthèses . Chaussures; du cégep de Baie-Comeau, Stéphanie Sauvé (technologie forestière) bourse Rexforêt; du cégep de Trois-Rivières, Yan Bérubé (technologie de l’électronique industrielle) bourse de l’OTPQ; du collège Vanier, Gregory Dagenais (technologie de la mécanique du bâtiment) bourse Gaz Métro; du cégep de Saint-Laurent, Joëlle Ouellette (technologie de l’architecture) bourse Dale Parizeau Morris Mackenzie.

L’OTPQ décerne annuellement près de 15 000 $ en bourses à ses étudiants affiliés afin de promouvoir les carrières technologiques et la qualité de la formation dispensée dans les établissements collégiaux. Attribuées, pour certaines, en partenariat avec l’industrie, ces bourses mettent en valeur le rôle prépondérant des technologues professionnels dans la société québécoise dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre hautement qualifiée.

L’OTPQ est un organisme reconnu officiellement par l’Office des professions du Québec depuis 30 ans. Les technologues professionnels portent un titre réservé, comme le font les urbanistes, les psychologues ou les évaluateurs agréés. On peut les reconnaître grâce aux initiales T.P. ou T.Sc.A. qu’ils et elles apposent à leurs noms. Les membres de l’OTPQ sont des professionnels de l’application des sciences. Ils ont une connaissance poussée des mathématiques et des sciences, acquise par un programme d’enseignement supérieur de trois ans et reconnu par un diplôme d’études collégiales (DEC). Les technologues professionnels oeuvrent dans une douzaine de familles technologiques dont le bâtiment, l’architecture, l’agroalimentaire, le génie électrique, l’environnement, la foresterie, le design industriel, etc.

2 commentaires

  1. Diego Benjumea
    Posté le 25 avril 2014 | Lien

    Je suis colombien et je suis dans le processus de l’immigration au Québec. J’ai obtenu mon diplôme en tant que technologue Autotronics une formation qui est basée sur la mécanique et la réparation dans ses composantes mécaniques avec un accent sur ​​le diagnostic des différents systèmes électroniques intégrés au véhicule, à la fois léger et lourd. Ma question est: pour exercer la profession dans la mécanique automobile au Québec, je doit appartenir à un ordre professionnel?

    • CIQ
      Posté le 28 avril 2014 | Lien

      Bonjour,

      Votre question est large et la réponse dépend de la profession que vous souhaitez exercer. Par exemple, pour être ingénieur en génie mécanique, oui vous devez être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Cependant, il y a plusieurs métiers de l’automobile qui ne requiert pas une appartenance à un ordre. Pour en apprendre davantage sur les métiers de l’automobile, nous vous invitons à consulter le site web du Comité sectoriel de main-d’oeuvre des services automobiles à l’adresse suivante . Au plaisir!

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *