Informer pour mieux protéger : l’Ordre des podiatres du Québec mise sur l’audace

MONTRÉAL, le 19 mai 2014 – L’Ordre des podiatres du Québec lance aujourd’hui une campagne sur les réseaux sociaux, soutenue par une vidéo pour le moins déjantée. C’est le pari qu’a pris l’Ordre afin de se faire connaître pour mieux informer les Québécois sur la profession et son encadrement.

Se faire connaître pour mieux protéger

Selon un sondage réalisé au cours de la dernière année, la profession de podiatre est particulièrement méconnue du public québécois. À titre d’exemple, 16 % des gens interrogés et qui ont déjà eu des problèmes de pieds n’ont jamais envisagé de consulter un podiatre, qui est pourtant un professionnel dont la pratique est encadrée par l’Ordre des podiatres. « Si nous voulons protéger adéquatement le public et faire savoir qu’il existe des mécanismes de contrôle, les patients doivent d’abord nous connaître. », a souligné le président de l’Ordre, le Dr Charles Faucher, podiatre. Contrairement à d’autres groupes de professionnels, la notoriété des podiatres est loin d’être établie. Par conséquent, l’existence et le rôle de l’Ordre le sont encore moins.

Se distinguer sur le Web : un défi quand il est question des pieds

Pour attirer l’attention sur le sujet désincarné qu’est le pied, l’Ordre a choisi d’interpeler le public de manière audacieuse et surprenante. Pour y arriver, il a misé sur l’humour en lançant une vidéo délicieusement absurde et qui va au-delà des conventions. Et le message qu’il transmet est clair : la santé des pieds, c’est bien plus qu’une question d’esthétique! Dans l’univers fort achalandé du Web, les vidéos très corporatives attirent peu et c’est d’autant plus vrai quand il est question des soins de pieds. Pour être vu et s’y tailler une place, il faut surprendre, étonner pour ensuite mieux sensibiliser le public.« Cette vidéo a un objectif simple : capter l’attention pour diriger les internautes vers le site de l’Ordre. Ils pourront alors mieux connaître la profession, les soins offerts par les podiatres, mais aussi les recours et les mécanismes de contrôle pour les protéger. », a soutenu le Dr Faucher, podiatre. La vidéo est accessible sur le site de l’Ordre et sur différentes plateformes de réseaux sociaux, dont YouTube à l’adresse suivante https://www.youtube.com/watch?v=zcM_y-mdAPw. Les internautes sont invités à utiliser le mot-clic #douchebag qui est associé à la vidéo.

Refonte Web : http://www.ordredespodiatres.qc.ca

L’Ordre a profité de l’occasion pour effectuer une refonte majeure de son site Web. On y retrouve maintenant le rôle d’audience au comité de discipline, un tableau des membres avec la précision des droits de pratique (radiologie, prescription de médicaments, etc.), une présentation des recours tels que la plainte disciplinaire, la conciliation et l’arbitrage sur les comptes d’honoraires, ainsi que des informations sur l’encadrement comme l’inspection professionnelle et la pratique illégale. De plus, des informations sur les principales affections locales du pied traitées par les podiatres y sont également présentées.

À propos de l’Ordre des podiatres du Québec

À l’instar des autres ordres professionnels, l’Ordre des podiatres du Québec a comme principale mission de protéger le public qui fait appel aux services professionnels d’un podiatre. Pour accomplir sa mission, l’Ordre des podiatres agit à plusieurs niveaux, notamment en surveillant l’exercice de la profession du podiatre, une profession d’exercice exclusif.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *