Dre Mona Bergevin, optométriste, reçoit un Mérite du CIQ

Photo Prix mérite Mona Bergevin1Le 24 mai dernier, le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) a profité de l’assemblée générale annuelle de l’Ordre des optométristes du Québec pour honorer Dre Mona Bergevin, optométriste. À la suite de la recommandation de l’Ordre, qui tenait à souligner son apport exceptionnel, son implication et sa contribution au développement de la profession, Dre Bergevin, s’est vue remettre un Mérite du CIQ.

Le Mérite a été présenté par Mme Diane Legault, présidente du CIQ et par Dr Langis Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec.

Sur la photo : Dre Mona Bergevin, récipiendaire du Mérite du CIQ 2015, et Dr Langis Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec.

Une carrière aux services de ses patients

C’est en 1976, après l’obtention de son diplôme de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, que Dre Mona Bergevin amorce sa carrière d’optométriste clinicienne. Dès le départ, elle privilégie une pratique interdisciplinaire, notamment en œuvrant à l’Institut Nazareth et Louis Braille où l’approche du patient en équipe est une réalité quotidienne.

Soucieuse de maintenir et de parfaire ses connaissances, Dre Bergevin poursuit ses études et obtient, en 1984, un doctorat en optométrie. Depuis 1999, elle détient également un permis de prescription des agents pharmaceutiques thérapeutiques.

Pour Dre Bergevin, un professionnel œuvrant dans le domaine de la santé se doit de maintenir ses connaissances à jour. On reconnaît d’ailleurs dans son parcours la rigueur et le professionnalisme qui permettent aux professionnels de mieux servir les patients, de la façon la plus compétente possible. C’est sur la base de ces valeurs qu’elle a fondé, en 2008, le cabinet où elle exerce encore aujourd’hui.

Une implication marquée à l’Ordre

Au cours de sa carrière, Dre Bergevin a occupé d’importantes fonctions à l’Ordre des optométristes du Québec. Après un court mandat à titre de syndique adjointe, elle devient syndique au cours des années 2000.

Dans le cadre de ses fonctions, elle a toujours accordé beaucoup d’importance aux notions de justesse et d’efficacité. Avec son approche rigoureuse, respectueuse et pragmatique, Dre Bergevin s’efforçait de trouver les meilleures solutions aux insatisfactions rapportées par le public. Elle a ainsi permis à l’Ordre de s’acquitter d’un volet majeur de son mandat de protection du public de façon efficace et crédible, tant auprès de la population que de ses membres.

Le Mérite du CIQ

Créé en 1990, le Mérite du CIQ est décerné sur recommandation d’un ordre professionnel afin de souligner la carrière d’un de ses membres qui s’est distingué par son apport au service de sa profession et de son ordre. Chacun des 45 ordres professionnels peut, s’il le désire et sous réserve de l’approbation de la candidature par le Conseil interprofessionnel du Québec, attribuer un Mérite du CIQ par année.

L’œuvre qui symbolise le Mérite du CIQ est une médaille en bronze créée par Catherine Tremblay, orfèvre à Montréal.

Depuis 2002, « La Personnelle, assurances générales » est associée au CIQ à titre de commanditaire officiel de la production et de la remise des œuvres symbolisant le Mérite du CIQ.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *