Mme Diane Métayer, psychoéducatrice, reçoit un Mérite du CIQ

mertie_ciq_oppqLes 28 et 29 mai se tenait le Colloque de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. L’Ordre a profité de cet événement pour procéder à une remise de prix afin de souligner le travail de quelques membres ayant contribué au rayonnement de la profession. Un Mérite du CIQ a notamment été remis à Mme Diane Métayer, psychoéducatrice, à la suite de la recommandation de l’Ordre.

La remise du Mérite du CIQ a été effectuée par Mme Nathalie Rodrigue, membre du comité exécutif du CIQ.

 

Sur la photo : Mme Diane Métayer, lauréate du Mérite du CIQ, et Mme Nathalie Rodrigue, membre du comité exécutif du CIQ.

Des compétences au service de la profession

Diplômée en technique d’éducation spécialisée en 1974, Mme Métayer entame sa carrière comme éducatrice dans un centre pour enfants mésadaptés socio-affectifs, âgés de six à douze ans.

En 1981, elle décide de parfaire sa formation et entreprend un baccalauréat en psychoéducation, suivi d’une maîtrise dans le même domaine à l’Université de Montréal. Dès 1983, Mme Métayer est recrutée comme chargée de cours par l’Université de Montréal où elle enseignera pendant sept ans.

En 1989, Mme Métayer commence un doctorat en sciences biomédicales, dont le projet de mémoire aura pour thème Les Relations entre la communication dans la famille et la qualité du diabète chez les enfants âgés de six à neuf ans. Parallèlement à ses études, elle occupe un poste de consultante pour des projets de recherche portant sur la jeune clientèle et les personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle exerce également, au même moment, un poste de chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais.

En 1991, Mme Métayer décide d’effectuer un retour à la pratique active au Centre Dollard-Cormier, centre de réadaptation pour alcooliques et toxicomanes. Elle occupe successivement les fonctions de coordonnatrice d’une unité de vie et de chef de programme du service de désintoxication et du service d’hébergement.

En 1999, la psychoéducatrice entreprend un virage pour se consacrer à une toute autre clientèle et devient une pionnière de l’approche psychoéducative auprès des personnes âgées à la Résidence Yvon-Brunet.

Toujours soucieuse de parfaire ses compétences, Mme Métayer entreprend, en 2000, un diplôme d’études supérieures de deuxième cycle en bioéthique. Sa thèse traitant des Préoccupations éthiques des intervenants dans leur travail d’accompagnement auprès des aînés en fin de vie résidant dans un centre d’hébergement lui permet d’obtenir un doctorat avec mention d’excellence.

En 2003, Mme Métayer entre en fonction à l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec ainsi qu’à l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec à titre de chargée d’affaires professionnelles. Elle occupera ce poste pendant un an pour ensuite se concentrer sur la clientèle âgée jusqu’en 2013.

Une référence pour la profession

Avec ses compétences, son expertise et son expérience, Mme Métayer est devenue une référence dans le domaine de la psychoéducation. Elle est d’ailleurs l’auteure de nombreux articles traitant de la profession.

Membre de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec depuis 2001 et y ayant déjà œuvré, elle poursuit son implication, depuis 2006, en tant que membre du conseil de discipline.

Tout au long de sa carrière, Mme Métayer a fait preuve d’un haut niveau d’engagement et d’un grand intérêt à faire avancer la profession. Son implication et son dévouement envers les clientèles vulnérables, telles que les personnes souffrant de dépendances et les personnes âgées, font d’elle un modèle à suivre, toutes professions confondues.

Le Mérite du CIQ

Créé en 1990, le Mérite du CIQ est décerné sur recommandation d’un ordre professionnel afin de souligner la carrière d’un de ses membres qui s’est distingué par son apport au service de sa profession et de son ordre. Chacun des 45 ordres professionnels peut, s’il le désire et sous réserve de l’approbation de la candidature par le Conseil interprofessionnel du Québec, attribuer un Mérite du CIQ par année.

L’œuvre qui symbolise le Mérite du CIQ est une médaille en bronze créée par Catherine Tremblay, orfèvre à Montréal.

Depuis 2002, « La Personnelle, assurances générales » est associée au CIQ à titre de commanditaire officiel de la production et de la remise des œuvres symbolisant le Mérite du CIQ.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *