La médaille du Mérite du CIQ décernée à Mme Manon Durivage, comptable professionnelle agréée

merite_cpaDiplômée de l’Université du Québec à Montréal en sciences comptables, Mme Manon Durivage, CPA, FCPA, FCA, obtient le titre de comptable agréée en 1988. Elle reçoit le Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) sur proposition de son ordre professionnel actuel, l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec.

Jusqu’en 2012, les professions comptables du Québec étaient réparties dans trois ordres différents. Sous l’égide du gouvernement, un processus d’unification a été mené à bien pour regrouper les CA, CGA et CMA au sein d’une seule profession, les CPA, comptable professionnel agréé. Une telle transformation ne s’opère pas du jour au lendemain. Mme Durivage a collaboré activement à ce projet en tant que membre du comité directeur de transition. Elle a été, à ce moment-là, la dernière présidente du conseil d’administration de l’ancien Ordre des comptables agréés du Québec. 2002 marque sa première année d’implication au sein du conseil d’administration de cet ordre. Pendant cette période, elle a été membre du comité de vérification et du comité des finances, avant d’être nommée au comité exécutif en 2006. Elle a également été vice-présidente du conseil d’administration de 2009 à 2011 avant de devenir présidente de ce même conseil.

Un haut fait marquant

Un dossier comme celui de l’unification de la profession ne se présente qu’une seule fois dans une carrière. Aussi a-t-il pris une importance particulière dans le parcours de Mme Durivage. « Je suis fière que le Québec soit la première province au Canada à avoir mené à bien l’unification de notre profession, et ce, pour mieux servir la population, au nom de la protection du public. Il y a maintenant une seule porte d’entrée, tous les professionnels de la comptabilité sont régis par le même code de déontologie et doivent respecter les mêmes règles et règlements. C’est beaucoup plus équitable et on évite la confusion dans l’esprit public. Même au plan international, les gens ne comprenaient pas vraiment pourquoi nous avions trois titres chez nous. »

Mme Durivage siège également au conseil d’administration de CPA Canada depuis juin 2014. « Plusieurs provinces ont suivi l’exemple du Québec et s’inspirent de notre expérience Certaines attendent encore leur loi pour officialiser l’unification. »

Une première cohorte de CPA

Au plan de la formation en comptabilité au Québec, le premier examen commun pour les trois anciennes professions a eu lieu en septembre 2015. « Cette cohorte portera le titre unique de CPA, alors que jusqu’ici les membres de l’Ordre utilisent la double désignation, CA, CGA ou CMA, depuis la constitution du nouvel Ordre des CPA. Les gens étaient attachés à leur titre d’origine. Au fil des ans, il n’y aura que des CPA selon la nouvelle formation. En 2020, nous allons revoir la question pour les membres antérieurs à l’unification. »

Respect des normes professionnelles

Mme Durivage a oeuvré dans des cabinets comptables d’envergure et, depuis 2008, elle œuvre comme associée responsable du contrôle de la qualité d’une grande firme de Montréal. « Toutes les firmes sont assujetties aux normes professionnelles du Manuel de CPA Canada et aux normes de vérification. Avec mon équipe, je m’assure de répondre aux questions de certification de comptabilité et je veille au respect des normes de qualité et des politiques internes. Certains dossiers sont plus délicats que d’autres, car ils peuvent présenter des risques plus élevés que nous devons gérer, tel qu’un appel public à l’épargne, des transactions inhabituelles, des mandats dans un secteur de haute technologie ou en émergence. »

Reconnue pour son savoir-faire et son professionnalisme, Mme Durivage a été nommée récemment comme membre du conseil de discipline de son ordre. Cette responsabilité témoigne une fois de plus de l’importance qu’elle attache à une pratique professionnelle comptable selon les plus hauts standards de qualité.

Déjà titulaire du prestigieux titre Fellow de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, Mme Durivage accueille le Mérite du CIQ avec humilité, une reconnaissance qu’elle dédie aux membres de sa profession. « C’est important ce prix là ! »

Le Mérite du CIQ

Créé en 1990, le Mérite du CIQ est décerné sur recommandation d’un ordre professionnel afin de souligner la carrière d’un de ses membres qui s’est distingué par son apport au service de sa profession et de son ordre. Chacun des 46 ordres professionnels peut, s’il le désire et sous réserve de l’approbation de la candidature par le CIQ, attribuer un Mérite du CIQ par année.

L’œuvre qui symbolise le Mérite du CIQ est une médaille en bronze créée par Catherine Tremblay, orfèvre à Montréal.

Depuis 2002, « La Personnelle, assurances générales » est associée au CIQ à titre de commanditaire officiel de la production et de la remise des œuvres symbolisant le Mérite du CIQ.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *