Le Mérite du CIQ remis à Chantal Dalpé, administrateur agréé

Congres2016_Caouette-Dalpe_MeriteCIQ_01Mme Chantale Dalpé, membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec depuis 2008, a reçu plus tôt cette année le prix Mérite décerné par le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ). La lauréate n’est pas à ses premiers honneurs puisqu’en octobre 2013, elle a été choisie comme une des huit femmes incontournables de la gouvernance par la revue Premières en affaires. Titulaire d’un MBA de l’Université du Québec à Montréal, elle cumule une solide expérience dans le domaine de l’immobilier, que ce soit au plan du financement, de l’évaluation ou encore en gestion stratégique. Cette gestionnaire hors pair a occupé le poste de présidente de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec de 2010 à 2015. Tout au long de son mandat, elle a contribué, de manière remarquable, aux travaux de l’Ordre et à son avancement.

Faire le choix d’être membre d’un ordre professionnel

Pour œuvrer en gestion, il n’est pas nécessaire d’être détenteur du titre d’administrateur agréé. Mais être Adm.A. permet au membre de se démarquer en tant que professionnel de la gestion. C’est donc de manière totalement volontaire que Mme Dalpé s’est inscrite au Tableau de l’Ordre des administrateurs agréés. Pourquoi? « Parce que je suis une professionnelle dans l’âme! », répond Mme Dalpé avec certitude. « Avoir un titre professionnel pour moi c’est important. C’est une garantie de protection accrue pour le grand public ».

Elle évoque d’ailleurs que l’Ordre des administrateurs agréés du Québec est le seul qui soit spécifiquement relié à la gestion. Elle-même opterait pour un membre d’un ordre professionnel si elle devait choisir un gestionnaire.

Une modernisation qui a porté ses fruits

Au cours de ses années à la présidence, Mme Dalpé a réussi à moderniser l’Ordre et à le repositionner auprès des gestionnaires, des universités et du gouvernement.  Elle a également participé, en partenariat avec l’Université McGill, à mettre sur pied un certificat en gestion de la copropriété, une première au Québec.

Il s’agit d’accomplissements de taille dont elle est particulièrement fière, car ils ont fortifié le sentiment d’appartenance des membres envers l’Ordre et ont permis d’assurer une meilleure protection du public. Depuis ces changements, les membres sont plus conscients du rôle que joue la réglementation de l’Ordre dans la protection du public ainsi que de leur propre rôle à cet effet.

Du mentorat pour la relève

Mme Dalpé soutient qu’il peut être difficile pour la relève de s’identifier à l’Ordre des administrateurs agréés. « Nous sommes peu connus auprès de cette clientèle. Cependant, la force de l’Ordre est d’offrir de vastes possibilités aux futurs professionnels. » Son conseil de prédilection pour les jeunes? S’associer, s’impliquer, faire partie de l’Ordre! « Je souhaite ardemment que les jeunes qui débutent leur carrière en gestion puissent être associés à un mentor pour pouvoir mieux intégrer la profession de gestionnaire. » Ce programme de mentorat, qui prendra place sous peu à l’Ordre, permettra à la relève de bénéficier d’un contact privilégié avec une personne-ressource d’expérience.

L’apport notable de Mme Dalpé à l’Ordre et la ferveur avec laquelle elle fait la promotion de la profession ouvrent toute grande la porte aux Adm.A. de demain. « Détenir un titre professionnel, c’est un plus pour se démarquer en tant que jeune professionnel ».

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *