Édith Laflamme, technologiste médicale, reçoit le prix Mérite du CIQ

photo_laflamme_02bLe Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) a récemment décerné un prix Mérite à une jeune professionnelle très active dans son milieu, Madame Édith Laflamme, membre de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec depuis 2006. Un technologiste médical est un professionnel qui exécute des analyses et des examens dans le domaine de la biologie médicale, sur le corps humain ou à partir de spécimens.

Mme Laflamme a commencé à s’impliquer à l’Ordre tout juste deux ans après avoir entamé sa carrière professionnelle. Présidente du Comité jeunesse de 2011 à 2015, elle a contribué activement au rayonnement de sa profession auprès des jeunes. Elle est maintenant membre du Comité de développement professionnel, et ce, depuis 2015.

S’impliquer pour promouvoir la profession

« J’ai toujours eu un désir de m’impliquer, un désir de faire plus », déclare celle qui suivait déjà les activités de l’Ordre alors qu’elle était étudiante. Ses désirs se sont transformés en réalité, c’est le moins que l’on puisse dire! Durant ses huit années au Comité jeunesse, Mme Laflamme a relevé avec brio les défis qui se sont présentés à elle, notamment en mettant sur pied le Projet Ambassadeur. « Le but était de faire connaître notre profession qui est méconnue auprès des jeunes du secondaire. »

Porteuse du projet, Mme Laflamme a réussi à promouvoir la profession de technologiste médical dans les écoles secondaires des quatre coins du Québec par le biais de présentations lors des journées carrières. « Avec l’aide des membres du comité, je suis partie de zéro pour créer un projet concret qui fonctionne! » Effectivement, d’année en année, ce sont les polyvalentes qui rappellent le Comité pour solliciter la venue d’un professionnel dans leur établissement. Il arrive même que de nouvelles écoles contactent le Comité, car elles ont entendu parler du projet et désir y participer. Fière, mais toujours humble, Mme Laflamme constate qu’elle a « probablement contribué beaucoup à faire connaître la profession ».

Former la meilleure relève possible

Outre son engagement à l’Ordre, Mme Laflamme supervise, depuis 2011, les stages des étudiants du programme de technologie d’analyses biomédicales. Ses années d’études n’étant pas si loin derrière elle, Mme Laflamme est en mesure de comprendre l’impact déterminant des stages sur la formation des futurs technologistes médicaux et sur leur vie professionnelle. « Je sais que les stages que j’ai fait ont formé la technologiste médicale que je suis aujourd’hui. Je veux donner le meilleur de moi-même à mes étudiants. »

Cette volonté de transmettre ses connaissances, Mme Laflamme la puise dans la passion incontestable qu’elle entretient pour sa profession. Or, cette professionnelle n’est pas seulement passionnée; elle se soucie également de la protection du public. « En formant le mieux possible les stagiaires, en leur faisant prendre conscience de l’importance de leur travail, pour moi, c’est une façon de protéger le public », estime-t-elle.

Une profession en constante évolution

Véritable ambassadrice de l’Ordre, Mme Laflamme ne se verrait pas pratiquer une autre profession que celle de technologiste médicale. Selon elle, la profession est appelée à évoluer au même rythme que la technologie, ce qui la rend encore plus attrayante. Et c’est précisément ce message qu’elle véhicule aux étudiants et aux jeunes qu’elle rencontre. « C’est une profession qui permet d’être polyvalent, où l’on apprend constamment. Il y aura toujours du nouveau. On ne s’ennuie jamais! »

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *