Un prix Mérite décerné à Dolorès Pronovost, infirmière auxiliaire

pronovost_2En recevant le prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec, Madame Dolorès Pronovost s’est vue doublement récompensée! Plus tôt cette année, elle a aussi reçu le prix d’excellence Charlotte-Tassé remis par l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ). C’est tout un honneur pour celle qui a toujours rêvé d’être infirmière auxiliaire! Membre de l’Ordre dans les années 80, Mme Pronovost a pris un temps d’arrêt avant de réintégrer l’Ordre en 2002. Elle exerce sa profession à l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, à Shawinigan.

Ayant à cœur l’avancement de la profession, elle s’implique rapidement au sein du Comité des infirmières et infirmiers auxiliaires (CIIA) du grand CIUSS-MCQ. Elle est aujourd’hui la présidente de ce comité, qu’elle a complètement réinventé aux dires de ses collègues. La réussite de ses projets a su mettre remarquablement en valeur le travail des infirmières auxiliaires et la collaboration entre professionnels. Très proactive,  elle collabore aussi avec l’OIIAQ dans le cadre de projets de développement de la profession d’infirmière auxiliaire.

Des projets significatifs

Selon Mme Pronovost, l’intégration des infirmières auxiliaires en salle d’accouchement a été sans contredit un avancement déterminant pour la profession et sa pratique. En effet, elle fait partie de la première cohorte d’infirmières auxiliaires à avoir été formée via le programme de réanimation néonatale, qui s’adressait auparavant uniquement aux infirmières. « Le programme fonctionne vraiment bien. Il nous a permis d’avoir la formation nécessaire pour mieux soutenir les infirmières et les médecins et accroître la qualité des soins donnés aux patients. » D’ailleurs, suite au succès rencontré, Mme Pronovost multiplie les efforts pour que le projet soit implanté dans d’autres centres hospitaliers.

La priorité? Le bien-être des patients!

« L’objectif est toujours de répondre aux besoins des patients au meilleur de nos capacités. La protection du public, elle fait partie d’emblée de nos projets. » Persévérante et dévouée, Mme Pronovost met tout en œuvre pour s’assurer que la qualité des soins s’améliore constamment. Un exemple? Elle a mis sur pied un projet en clinique de pédiatrie pour les enfants atteints d’un TDAH. En offrant cette formation supplémentaire aux infirmières auxiliaires, ces dernières peuvent désormais mieux accompagner les parents dans cette réalité. Les médecins, eux, se retournent avec plus de temps à consacrer à ces patients. « Garder ses compétences à jour et aller se chercher de la formation pour exercer sa profession le mieux possible, c’est la clé! »

L’interdisciplinarité, essentielle à la profession

Tout comme la protection du public, la collaboration entre professionnels est un élément primordial au sein des projets dans lesquels Mme Pronovost s’investit. « J’ai toujours cru au travail interdisciplinaire. Ç’a toujours été à la base de mon travail et ça le restera toujours. »  Pas étonnant qu’elle est aussi très appréciée de la direction des soins infirmiers de son établissement!

Mme Pronovost, intègre et toujours disponible, compte bien continuer à s’engager encore de nombreuses années. « Je crois réellement en ma profession. » Plus que passionnée, elle incite la relève à faire de même. « Il faut continuer d’aller de l’avant et à proposer des projets, car il y a de la place pour tout le monde ». Définitivement, la contribution de Mme Pronovost est sans équivoque et bénéfique pour la profession comme pour les patients!

Un commentaire

  1. Pierre Deshaies
    Posté le 9 mars 2017 | Lien

    Paru le 12 décembre 2016 par Myriam Lortie de TC Média Nouvelles , avec le titre  » Elle remercie l’équipe qui réanime son mari six fois ». Pour souligner le travail d’un de mes amis M.Pierre-Yves Dupont infirmier depuis trois ans à l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie à Shawinigan-Sud, afin de souligner leur travail mais surtout l’umanité qui ressort du travail accompli… Bravo…

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *