Pierre-André Côté, chimiste émérite, lauréat du Mérite du CIQ

pa_cote_chimisteUn peu plus tôt cet automne, le Conseil interprofessionnel du Québec a décerné le prix Mérite à Monsieur Pierre-André Côté, chimiste. Membre de l’Ordre des chimistes du Québec depuis 1974, Monsieur Côté s’est impliqué dans les travaux de l’Ordre tout au long de sa carrière. Ce professionnel émérite est notamment membre du comité de discipline depuis 1994. Monsieur Côté a aussi été membre de plusieurs comités ad hoc de l’Ordre, dont celui sur les tours de refroidissement à l’eau (TRE), celui sur l’environnement et celui sur le contrôle de qualité. Par le biais d’écrits et de réflexions toujours pertinentes, il a contribué durant de nombreuses années au bulletin de l’Ordre. Le détenteur d’un doctorat de l’Université Laval a participé de manière remarquable à faire évoluer la profession et à mettre en valeur le rôle du chimiste dans la société.

Le travail d’équipe, véritable source de motivation

D’emblée, Monsieur Côté décrit la profession de chimiste comme une expérience emballante à vivre et indispensable à la société. Emballante, parce qu’elle lui a donné la chance de faire partie d’équipes stimulantes. « Être membre de l’Ordre des chimistes m’a extrêmement motivé. On contribue à l’équipe, mais l’équipe nous le retourne. C’est ce qui nous amène à progresser. » Indispensable, parce qu’il croit en sa profession. Et, à l’ère des changements climatiques, elle est désormais incontournable. « J’ai toujours considéré que la chimie est une profession stratégique dans notre société contemporaine. »

Contribuer à la protection du public par la formation

De 2013 à 2016, Monsieur Côté a œuvré au sein du comité des tours de refroidissement à l’eau (TRE) sur un projet de formation. La contribution et l’expertise du chimiste ont été grandement appréciées! Non seulement le projet a été un succès, mais il a permis à l’Ordre d’améliorer les services de formation continue offerts aux membres. De plus, le projet s’est fait en collaboration avec des microbiologistes. « Cette implication m’a passionné! Ça été une belle opportunité pour démontrer comment la collaboration peut amener à trouver des solutions durables, efficaces. » Il va sans dire que la valeur que Monsieur Côté accorde à la chimie et au travail en collégialité l’a motivé à se dépasser constamment pour faire avancer sa profession.

Passer de l’intérieur à l’extérieur du laboratoire

Visionnaire, Monsieur Côté a toujours vu au-delà du cadre conventionnel. Car un travail en laboratoire d’excellente qualité exécuté par des professionnels compétents est primordial pour la protection du public. Mais exercer la profession à l’extérieur du laboratoire l’est tout autant! « La chimie m’a amené à agir comme professionnel à l’intérieur et à l’extérieur du laboratoire. » Il invite d’ailleurs la relève à s’impliquer et à « sortir de son laboratoire ». « Le chimiste peut apporter une énorme contribution à l’extérieur du laboratoire, et ce, en collaboration avec d’autres professionnels. » Encore aujourd’hui, bien que retraité, Monsieur Côté est toujours membre de l’Ordre. Il continue de collaborer au développement de la profession, car il y croit, tout simplement. Chapeau!

 

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *