La physiothérapie : deux professions, une seule mission

Vous pensez connaître la physiothérapie ? Saviez-vous, par exemple, qu’il existe deux professions en physiothérapie : le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique ? Bien que ces deux professionnels aient un niveau de responsabilité différent, ils travaillent tous deux auprès de clientèles variées.

Souvent associée au domaine sportif ou aux victimes d’accident du travail ou de la route, la physiothérapie est pourtant une discipline reconnue pour traiter de nombreux problèmes de santé. Du nourrisson à la personne âgée, en passant par la femme enceinte, les professionnels de la physiothérapie sont en mesure d’intervenir auprès des différents types de clientèles dans les activités les plus variées, qu’elles soient liées aux activités professionnelles, aux loisirs ou à la vie quotidienne.

Les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique, qui sont les seuls professionnels de la physiothérapie reconnus par le système professionnel québécois, possèdent les connaissances et les compétences pour travailler avec des clients de tout âge et de toutes les conditions physiques.

Pour exercer leur profession, ils doivent être membres de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ). Ce dernier encadre l’exercice de la physiothérapie pour s’assurer que les clients reçoivent des soins qui répondent aux plus hauts standards de qualité.

C’est donc pour veiller à ce que chacun des membres se conforme à la réglementation et aux normes de pratique en vigueur que l’OPPQ dispose d’un processus d’inspection rigoureux qui évalue leur pratique professionnelle.

De plus, les membres de l’OPPQ ont le devoir de maintenir à jour leurs compétences et connaissances tout au long de leur carrière, notamment en faisant de la formation continue ou de la recherche.

À présent, vous pourrez dire que vous connaissez (un peu mieux) la physiothérapie et que les professionnels qui l’exercent ont les compétences requises pour traiter une multitude de maux.

Toutefois si un traitement ou un service reçu suscite des interrogations de votre part, n’hésitez pas à consulter l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.

Un commentaire

  1. Nathalie Gauthier
    Posté le 19 janvier 2017 | Lien

    Bravo!! Très beau travail!!!’

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *