Le conseiller d’orientation, le professionnel formé pour vous aider à décider!

Saviez-vous que la formation des conseillers et conseillères d’orientation porte notamment sur la psychologie, le développement de la personnalité, de l’identité et des fonctions intellectuelles, cognitives et affectives? Et qu’ils doivent obligatoirement détenir un diplôme de deuxième cycle?

Le conseiller d’orientation est beaucoup plus que le professionnel qui peut vous aider à faire un choix de carrière. En réalité, le rôle du conseiller d’orientation consiste à nous amener à faire des choix plus éclairés, à mettre le doigt sur nos propres peurs et contradictions et parvenir à les évacuer. Il vise à mobiliser le potentiel de la personne et, ultimement, à lui permettre de prendre sa place dans la société. Pour ce faire, les conseillers d’orientation interviennent à des étapes variées dans la vie des gens, selon leurs besoins.

Que ce soit au moment de l’orientation, de l’indécision, de l’insertion professionnelle, du maintien en emploi et des difficultés d’adaptation, de la réorientation, de la planification ou le développement de carrière ou  de la retraite, n’hésitez pas à consulter un conseiller d’orientation.

D’ailleurs, au Québec, le titre de « conseiller d’orientation » ou « C.O. » est un titre réservé, et surtout, un gage de compétences. Cela signifie que pour devenir C.O., le professionnel doit absolument être passé par le processus d’admission rigoureux de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec. L’Ordre contrôle également l’exercice de la profession de ses membres, notamment en procédant à l’inspection des compétences professionnelles des C.O. De cette manière, vous serez assuré de recevoir un service de haute qualité de la part d’un professionnel qui se conforme aux normes de pratique.

Pour valider qu’un C.O. est bel et bien membre de l’Ordre ou si vous avez des interrogations quant à un service offert ou reçu, communiquez avec l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec.

2 commentaires

  1. Jacques Robert
    Posté le 31 janvier 2017 | Lien

    Intéressant, quoique assez court merci! Une petite remarque: J’aurais aimé que le titre inclut aussi le féminin, mais on le retrouve heureusement dans la vidéo. La prochaine fois, cher Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), faites donc un petit peu plus attention!

    Jacques Robert
    ex conseiller d’orientation

    • CIQ CIQ
      Posté le 31 janvier 2017 | Lien

      Monsieur Robert,

      Nous vous remercions de votre commentaire. Nous tenons cependant à vous préciser notre intention avec le billet de blogue sur les conseillers et les conseillères d’orientation. Le texte est court, et c’est voulu, car nous voulions mettre l’accent sur le clip vidéo. En ce qui concerne l’utilisation des deux genres dans le titre professionnel, l’Ordre professionnel a donné son approbation pour la publication du texte tel qu’écrit.

      Nous vous remercions de l’intérêt que vous manifestez à l’égard des travaux du Conseil et de votre profession que, de toute évidence, vous aimez toujours.

      Au plaisir.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *