Le criminologue : un professionnel au service de la société

L’Ordre professionnel des criminologues du Québec est le plus jeune des 46 ordres professionnels du Québec. Créé en juillet 2015, l’Ordre regroupe près de 900 membres qui sont les seuls à pouvoir utiliser le titre de « criminologue » et à poser les activités qui leurs sont réservés.

Contrairement à la croyance populaire, les criminologues n’exercent pas seulement auprès des personnes contrevenantes; certains interviennent également auprès des victimes d’actes criminels. Pour répondre aux besoins de la population, on retrouve des criminologues dans plusieurs milieux notamment dans des centres de détention, des centres de réadaptation, des centres de santé et de services sociaux, des centres jeunesse, des maisons de transition et des centres d’aide aux victimes d’actes criminels.

Le criminologue travaille beaucoup dans le domaine de la relation d’aide. Il intervient auprès de personnes de tous les âges et de tous les milieux, tout comme auprès des groupes, des familles ou des collectivités.

Le criminologue peut intervenir autant au plan de la prévention que de la réinsertion sociale. En termes savants, on dit qu’il évalue le comportement criminogène d’une personne et son impact social. Il identifie les effets d’un acte criminel sur la personne victime. Son but est de favoriser la réinsertion sociale des personnes et d’assurer la protection de la société.

Une des conditions d’admission à l’Ordre est l’obtention d’un baccalauréat spécialisé en criminologie orientation clinique ou d’une maîtrise en criminologie option intervention. Ces formations permettent aux candidats de développer leurs connaissances en justice criminelle, en délinquance, en psychologie sociale, en victimologie et en personnalité criminelle.

En étant regroupés au sein d’un ordre professionnel, les criminologues s’engagent à respecter un Code de déontologie ainsi que des normes strictes de pratique afin d’offrir des services de qualité, adaptés aux besoins des clientèles qu’ils desservent.

Quant à l’Ordre, dont la mission est d’assurer la protection du public, il veille notamment à ce que ses membres tiennent leurs compétences à jour. L’Ordre est également responsable d’assurer l’inspection professionnelle de ses membres et de recevoir les demandes d’information de la population.

Alors si vous avez des questions ou des doutes sur l’intervention d’un criminologue, ou encore si vous désirez vous assurer qu’un criminologue est membre en règle de l’Ordre, n’hésitez pas à communiquer avec l’Ordre professionnel des criminologues du Québec.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *