CRHA et CRIA : des acteurs clés au sein des organisations performantes

La recette du succès d’une organisation performante compte très souvent un ingrédient de qualité : le conseiller en ressources humaines agréé (CRHA). Cet acteur, dont la pratique touche le public, doit absolument être membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec pour avoir le droit de porter le titre de CRHA ou de CRIA (conseiller en relations industrielles agréé).

Pour les dirigeants des organisations qui les emploient, il est rassurant et avantageux de faire affaire avec un CRHA, car le titre est synonyme d’engagement professionnel et éthique qui assure la protection du public. En effet, le CRHA a l’obligation de maintenir à jour ses compétences et ses connaissances par un programme de formation continue et doit respecter un code de déontologie. Il est aussi périodiquement soumis au processus d’inspection professionnelle de l’Ordre.

L’Ordre met tout en œuvre pour accompagner les professionnels dans l’exercice de leur fonction. Une vaste gamme de services et d’outils continuellement renouvelés sont mis à leur disposition sur son portail. De plus, une programmation d’activités de formation et de réseautage offre un contenu à la fine pointe des tendances et de la pratique.

Les CRHA travaillent comme experts en ressources humaines et offrent des services‑conseils en matière de rémunération, de santé, sécurité et mieux-être au travail, de formation et de développement des compétences. Ils interviennent également en gestion stratégique et développement organisationnel, en relations du travail et en dotation (recrutement et embauche). Depuis quelques années, ils sont de plus en plus appelés à intervenir en matière de harcèlement au travail.

Bien qu’ils soient plus nombreux à exercer dans les entreprises de tous les secteurs d’activité, et dans une moindre mesure dans le secteur public et parapublic (santé et services sociaux, municipalités, fonction publique), plusieurs choisissent la pratique privée.

Alors, comme la majorité des dirigeants d’entreprise, faites affaire avec un conseiller en ressources humaines agréé. Pour en savoir plus, communiquez avec l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *