Jean-Pierre Dumas, physiothérapeute, lauréat du prix Mérite du Conseil

jean_pierre_dumas_physiotherapie

Le Conseil interprofessionnel du Québec a décerné un prix Mérite à monsieur Jean-Pierre Dumas, physiothérapeute, membre de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) depuis 1989. Monsieur Dumas a obtenu son diplôme de physiothérapie de l’Université McGill ainsi qu’une maîtrise en sciences cliniques et un doctorat en éducation de l’Université de Montréal. Il a même réalisé un certificat de troisième cycle à l’University of South Australia.

Que ce soit par le biais de ses recherches, de son travail en clinique ou de sa participation aux travaux de l’Ordre, la contribution de monsieur à l’avancement et au rayonnement de la physiothérapie est sans équivoque. À l’Ordre, monsieur Dumas a siégé au comité de la formation continue ainsi qu’au comité d’attributions des bourses de recherche, pour ne nommer que ceux-là.

Monsieur Dumas occupe actuellement un poste de professeur agrégé à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke et il est le responsable académique du programme de physiothérapie de cette même université, en plus de travailler à la clinique de réadaptation universitaire de l’Estrie.

Impliqué pour la physiothérapie depuis plus de 25 ans

« J’ai toujours été assez actif au sein de l’Ordre. Même avant d’être diplômé, j’étais déjà impliqué dans l’organisation! », déclare d’emblée monsieur Dumas. Poursuivre son engagement à l’Ordre était non seulement la suite logique des choses, mais également essentiel à l’avancement de la profession, selon lui. « En tant que professionnel, je pense qu’il faut vraiment qu’on s’implique [pour la profession]. »

Détenteur d’un Doctorat en éducation, option mesure et évaluation, de l’Université de Montréal, le lauréat a mis son expertise au service de l’Ordre en participant à la révision des outils utilisés lors du processus d’inspection professionnelle. Dossier très significatif pour l’Ordre, monsieur Dumas a su réaliser le défi avec tout le brio et la rigueur qui le caractérise. « C’était la première fois que je travaillais sur des outils d’évaluation qui avaient une visée d’inspection professionnelle. J’ai aimé l’expérience de travailler sur un élément qui a eu des retombées très concrètes pour la profession. »

Avoir à cœur la santé des Québécois

La protection du public constitue le mandat principal des ordres professionnels. En tant que professeur, monsieur Dumas considère qu’il est essentiel d’inculquer cette notion aux étudiants, avant même qu’ils ne commencent à pratiquer leur profession. « On doit amener l’étudiant à toujours se poser la question : est-ce que j’aide mon patient et remplis ma mission de donner les meilleurs soins possible? » Selon lui, l’enseignement doit développer chez l’étudiant une réflexion quant aux soins qu’il donne et au maintien de ses compétences, tout au long de sa carrière.

Professeur agrégé, chercheur et clinicien, monsieur Dumas voue une réelle passion à sa  profession. Son engagement à faire rayonner la physiothérapie aussi bien au Québec qu’à l’étranger et à vouloir l’amener toujours plus loin en témoigne bien. En tant que professionnel, il a cœur le bien-être de la population québécoise. Il souhaite d’ailleurs que la physiothérapie puisse contribuer davantage à la santé des Québécois.

(crédit photo: Sylvain Légaré)

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *