Ordre de protéger – Une campagne d’information conjointe des 45 ordres professionnels et du Conseil interprofessionnel du Québec sur la protection du public

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate

Montréal, le 3 mars 2014 – Soucieux de mieux faire connaître leur rôle et les actions qu’ils posent pour assurer la protection du public, les 45 ordres professionnels, regroupés au sein du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) lancent la campagne « Ordre de protéger ». Cette campagne d’information repose sur le développement d’un blogue (www.ordredeproteger.com) et sur l’utilisation des médias sociaux Twitter, Facebook et LinkedIn. Son principal objectif est d’informer la population sur la mission des ordres professionnels et les moyens dont ils disposent pour s’en acquitter.

« Au cours des dernières années, plusieurs sujets d’actualité ont soulevé des interrogations sur la capacité des ordres d’assumer leur mandat de protection du public. Il est temps de ramener les faits à de justes proportions », explique François Renauld, FCPA, FCMA, président du CIQ. « Comme l’ont démontré la Commission Charbonneau et d’autres dossiers chauds, des professionnels manquent à leurs obligations. Même si chaque cas de manquement est un cas de trop, il faut cependant se rappeler que ces professionnels ne représentent qu’une infime minorité des 366 000 membres des ordres professionnels ».

Pour le président du CIQ, il ne fait aucun doute que les mécanismes mis en place au Québec pour assurer la protection du public sont efficaces et jouent leur rôle. « Cependant, il est important que les Québécois et les Québécoises connaissent les recours qui s’offrent à eux lorsqu’ils ont des doutes sur le comportement ou l’intégrité d’un professionnel avec lequel ils font affaire ». D’où l’importance de bien informer la population sur la mission des ordres et les outils qui sont à leur disposition pour assurer la protection du public.

Sondage sur le taux de confiance de la population

Un sondage CROP réalisé en 2012 et répété en 2013 démontre que seulement 12 % de la population croient que la mission des ordres professionnels est de protéger le public. Parmi les répondants, 39 % ont déclaré que les ordres professionnels protégeaient leurs membres alors que 49 % ont répondu que les ordres existent pour protéger à la fois leurs membres et le public.

Pourtant, ce même sondage CROP révèle que 88 % des répondants disent avoir tout à fait ou assez confiance aux professionnels québécois. Ce taux de confiance est de 84 % à l’égard des ordres professionnels, un résultat que plusieurs institutions publiques et leurs représentants pourraient envier.

« Il y a donc lieu de croire que la population du Québec fait confiance aux professionnels sans toutefois connaître la mission des ordres. Consolider cette relation de confiance en augmentant la compréhension générale des mécanismes de protection du public déployés par les ordres : c’est le défi que la campagne Ordre de protéger se propose de relever », ajoute François Renauld.

À propos du CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec regroupe les 45 ordres professionnels qui comptent, au total, plus de 366 000 membres. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d’intérêt commun et agit à titre d’organisme-conseil auprès du gouvernement.

 -30-

Source :

Carole Marcil, Directrice de projets, Conseil interprofessionnel du Québec, 514-288-3574, poste 233

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont identifiés par une *